AAP 121 « Information et diffusion de connaissances à destination des actifs des petites exploitations agricoles »

Cet appel à projet doit permettre de favoriser l’acquisition et l’amélioration des compétences et des connaissances des personnes exerçant une agriculture de subsistance et intégrées dans une démarche volontaire de professionnalisation afin de leur permettre d’améliorer leur rendement et de s’inscrire dans les circuits de l’économie formelle.

L’objectif est notamment d’accompagner les petits exploitants à accéder aux aides relevant des types d’opération 6.3.1 (DPA) voire 4.1.1 (modernisation). Les organismes devront mettre en place un programme d’actions d’accompagnement :

  • à destination des petites exploitations agricoles des territoires en transition vers la
    professionnalisation,
  • sur les territoires :
    o de l’Ouest (Saint-Laurent du Maroni, Mana, Awala-Yalimapo, Apatou),
    o de l’Est (Ouanary, Saint-Georges, Régina, Camopi),
    o et du Sud (Maripa-Soula, Papaïchton, Grand-Santi, Saül),
  • et se déroulant entre le 1er janvier 2023 au 30 juin 2024.

Le projet doit être décliné en un programme d’actions concrètes telles que des ateliers, des expérimentations, des visites pédagogiques et des démonstrations techniques. Les actions permettront d’alterner des périodes de réflexion-analyse de pratiques et des périodes d’action-expérimentation. Il s’agira d’apprendre en agissant et pas seulement d’apprendre pour agir.

Pour ce faire, le candidat pourra proposer :
– des actions collectives répondant à des thématiques communes aux bénéficiaires finaux et favorisant les échanges d’expériences entre ces derniers
– des actions individuelles, pouvant être réalisées sur le lieu d’exploitation, visant une réponse ciblée aux besoins spécifiques de chaque agriculteur.
L’enveloppe dédiée à cet appel à projet est de 1 441 828.49 € maximum (aide publique). Une phase de négociation pourra être engagée avec les bénéficiaires sélectionnés, au regard des projets déposés et de l’enveloppe budgétaire disponible.

Une attention sera portée aux lignes de partage avec les Stratégies de Développement Local des GAL Ouest, Sud et Est (programmes LEADER).

Pour qui ?

Peuvent bénéficier du financement :
– collectivités et leurs groupements
– Chambre d’Agriculture
– associations et organisations professionnelles ayant compétence dans le domaine
– organismes de formation professionnelle continue publics ou privés déclarés
– associations à but non lucratif ayant compétence dans les sujets traités
– entreprises ayant compétence dans les sujets traités

Télécharger les documents :