Bio-Plateaux : Premier Comité international de pilotage

Le Projet “Bio-Plateau” subventionné par le Programme de Coopération Interreg Amazonie (PCIA), a pour but de protéger et promouvoir les ressources ainsi que la biodiversité aquatique des bassins du Maroni et de l’Oyapock. Plusieurs partenaires de Guyane, du Brésil et du Suriname, se sont réunis le 5 septembre 2019 pour réaliser le premier Comité International de pilotage du projet. Il s’est déroulé en présence de délégations française (CTG, DEAL, BRGM, ARB, AFB, OIEau, OEG, SGAR, DRRT, Ministère des Outre-Mer et des Affaires Etrangères), brésilienne (Agence de développement économique de l’Amapa) et Surinamaise (AdeKUS, Consulat Général à Cayenne).
Présidé par Madame Hélène SIRDER (1ère Vice-Présidente de la CTG) et Monsieur Jean-Bernard NILAM (Ambassadeur délégué à la coopération régionale Antilles-Guyane), ce premier comité amorce la concrétisation d’un partenariat efficace. C’est dans cette perspective que le chef de file du projet, l’Office International de l’Eau de Guyane, et l’Agence Amapa, son partenaire privilégié, ont officialisé leur collaboration opérationnelle. Un accord de coopération ainsi été signé, en conclusion de cette séance de travail très fructueuse.
Le projet Bio-Plateaux est cofinancé à hauteur de 612 707€ (FEDER-CTE). L’Office International de l’Eau de Guyane prévoit d’organiser une Conférence Internationale de l’Eau en novembre 2019.

??