Lancement du Programme de Développement Rural de la Guyane 2014-2020

Organisée par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) dans le cadre du Comité de Suivi des fonds européens, se déroulant du 12 au 15 avril 2016, une réunion portant sur le lancement officiel du Programme de Développement Rural de la Guyane (PDRG-FEADER 2014-2020), a eu lieu ce jeudi 14 avril 2016, en présence notamment du Président de la CTG, Rodolphe ALEXANDRE, du Directeur régional par intérim de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF), Guillaume CHENU, et du Directeur délégué de l’Agence de Service et de Paiement de Guyane (ASP), Jack PLAISIR.

Objectif : Informer les porteurs de projet des aides et des nouveautés du PDRG FEADER 2014-2020.

Rodolphe ALEXANDRE a, lors de son allocution d’ouverture, et compte tenu de la forte croissance démographique du territoire, tenu à souligner l’importance des fonds européens, et plus particulièrement du FEADER, dans le développement économique de la Guyane. Il a notamment fait part de la nécessité de résorber les problématiques liées au monde agricole, et de son souhait d’arriver, avant 2030, à une surface agricole totale en Guyane de 50.000 ha, impliquant ainsi la libération de 3.000 à 5.000 ha de terres chaque année.

Jack PLAISIR a, quant à lui, dressé un bilan du PDRG 2007-2013, indiquant que plusieurs centaines de projets ont ainsi pu se concrétiser, tout en rappelant que les attentes restent malgré tout très nombreuses.

Elaboré par la CTG, la DAAF, et l’ASP pour répondre aux orientations stratégiques Europe 2020, le PDRG, adopté le 24 novembre 2015, relève du Fond Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER).

Visant à garantir une production alimentaire viable, une gestion durable des ressources et un développement rural équilibré, il se décline en 6 priorités, parmi lesquelles :

  • La favorisation de l’innovation, de la coopération et du développement des connaissances
  • L’amélioration de la compétitivité de chaque type d’agriculture et le renforcement de la viabilité des exploitations agricoles
  • La restauration et la préservation des écosystèmes tributaires de l’agriculture et de la foresterie
  • La promotion de l’inclusion sociale, de la lutte contre la pauvreté et du développement économique en milieu rural

Représentant une enveloppe d’un montant de 112 millions d’euros, le PDRG-FEADER 2014-2020 s’articule autour de 4 grands axes d’intervention que sont, l’agriculture, le bois et la forêt, les équipements publics en zone rurale, et le développement territorial.